Presidencia de la Nación

NATURA / AVON - Rapport d’Objection

La Commission nationale pour la défense de la concurrence a objecté l’acquisition dans laquelle NATURA prend le contrôle d’AVON


La Commission Nationale pour la Défense de la Concurrence (CNDC) a émis un rapport d'objection aux termes de l'article 14 de la loi n° 27.442 sur la défense de la concurrence, s'opposant à l'opération par laquelle NATURA acquiert le contrôle exclusif de la société AVON.

NATURA est une société brésilienne qui se consacre à la commercialisation de produits de beauté et de soins personnels. AVON est une société américaine qui produit et commercialise des produits de beauté, de mode et d'entretien ménager dans le monde entier. Tous deux se caractérisent par le fait qu'ils canalisent la majeure partie de leur marketing par le biais de la vente directe ou de la vente sur catalogue par l'intermédiaire de revendeurs.

Sur la base de cette analyse, le CNDC a conclu que l'opération génère des effets horizontaux dans plusieurs segments du marché de la beauté et des soins personnels. Les préoccupations portent notamment sur le marché des cosmétiques de couleur, où les entreprises détiendraient une part de marché de 40 %, et sur le marché des parfums de masse, où la part de marché cumulée s'élèverait à 53,7 %.

Bien que les niveaux de concentration soient élevés dans deux segments spécifiques des portefeuilles de produits des deux entreprises, les parties ont proposé des mécanismes pour atténuer les effets potentiels. Le CNDC évaluera les propositions crédibles et quantifiables relatives aux barrières à l'entrée, aux effets de portefeuille, aux gains d'efficacité et aux autres avantages pour l'intérêt économique général que la transaction pourrait générer. En effet, NATURA a déclaré que, suite à l'opération, elle prévoit d'investir dans le développement de la production locale de ses produits, en remplacement des importations qui représentent actuellement 70% de ce qu'elle vend en Argentine.

La CNDC émet un “Rapport d’Objection » quand une acquisition notifiée est considérée d’avoir la potentialité de restreindre ou fausser la concurrence dans un marché. En conséquence, dans ce cas-là, les parties doivent aller à une audience spéciale pour déterminer des mesures possibles pour atténuer des effets négatifs de la concentration sur la concurrence.


Descargas

Avis et Résolution (306.2 Kb)

  Descargar archivo

Infographie (2.2 Mb)

  Descargar archivo
Activar: 
0
Scroll hacia arriba